Education

education-2A quoi sommes-nous éduqués ? Un enfant qui aspire à peindre, écrire des poèmes ou chanter trouve t-il sa place sur les bancs de l’école ? Quel est l’objectif du système éducatif ? « Quand je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J’ai répondu ‘heureux’. Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question. J’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie. » Ces mots de John Lennon reflètent le décalage entre nos aspirations et nos rêves, et la mission que nous avons donné à l’école. Nous ne sommes pas éduqué à développer le bonheur, mais à trouver un travail. Pourvu qu’il soit demandé sur le marché et le mieux payé possible. Nous ne sommes pas éduqués à la collaboration mais à la compétition. Le système de notation et d’examens pousse très tôt les enfants à se comparer les uns aux autres. Nous ne sommes pas éduqués à exprimer notre signature individuelle, mais à emmagasiner un maximum de savoir formaté. Le bon élève est celui qui sait répéter tout ce qu’on lui a appris, pas celui qui fait les plus beaux dessins sur son cahier.

Aujourd’hui, grâce à la crise du système éducatif, un nouveau paradigme émerge. De plus en plus d’adultes ont compris la nécessité de reconsidérer entièrement le sens que nous donnons à la pédagogie et l’éducation. Pour la première fois aussi, ils découvrent que les enfants ont autant à leur apprendre. A travers leurs rêves, leurs expériences et leur enthousiasme, ces derniers réveillent le petit garçon ou la petite fille qui sommeille en chacun de nous. Ils nous rappellent que la vie est émerveillement, joie, amour, qu’il faut écouter son cœur et s’ouvrir à la beauté du monde !
Alors à quoi ressemble une école alternative ? Comment peut-on valoriser librement son potentiel et ses compétences ? Peut-on trouver sa place dans le monde sans être jamais allé à l’école ?

«  Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide.  » Albert Einstein

Eduquer à l’épanouissement ou à la compétition?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *