Coopération solidaire

cooperation-pic Quiconque a côtoyé le « monde du travail » a entendu plus d’une fois les mots concurrence et compétition. Ils dictent les règles d’interactions entre tous les acteurs qui évoluent dans ce milieu. Et si ces mots sont moins affichés de l’école à l’université, ils sont pourtant le moteur de nos systèmes éducatifs. « Un gagnant est un fabriquant de perdant » rappelait justement Albert Jacquart.
Aussi, alors que nous réalisons aujourd’hui le stress et la violence psychologique et sociale dans lesquels cette logique nous mène, les alternatives humanistes et coopératives fleurissent dans tous les milieux. Auto-gestion, absence de hiérarchie, égalité de revenus, inventions et technologies OpenSource, développement de l’autonomie, de l’entraide et de la collaboration, désintéressement pécuniaire… Chercheurs, inventeurs, collaborateurs en entreprise ou collectifs citoyens, quelques soient les projets et actions, vous pouvez développer une nouvelle manière d’agir dans la coopération solidaire.
Et si vous décidiez de partager librement vos connaissances, vos idées, votre savoir, vos compétences ? Et s’il n’y avait rien à voler, à espionner, à faire plus vite ou mieux que les autres ? S’il n’y avait qu’à être désintéressé, confiant et libre, sans rien à perdre ?

« Il ne faut pas attendre d’être parfait pour faire des choses bien. » L’Abbé Pierre

La coopération solidaire : tirer les leçons de l’économisme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *